CONSCIENCE ARTIFICIELLE !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

CONSCIENCE ARTIFICIELLE !

Dans cet article on se voit rassuré par les dires du chercheur qui affirme être le seul à possédé cette technologie qui consiste à greffer des neurones humain vivants pour un usage informatique.

Cette technologie ne peut existé qu’à la condition de trouvé des cellules nerveuses dont l’ADN est génétiquement productrice d’un conducteur électrique telle que le fer. Mais le fer uniquement ne suffit pas car les neurones humain hémochromatoses surchauffent eux aussi assez vite par le fait de la quantité d’information qui y circule.

Il faut donc un ADN avec un type de métal hyper conducteur, le mercure étant le TOP ! Mais impossible naturellement. Il faudrait une chance invraisemblable pour trouvé ce type de configuration.

Celle-ci s’est présenté en 1999 à Nancy, lorsqu’un patient du CPN porteur de l’hérédité hémochromatose s’est retrouvé avec une dose fortement toxique de mercure dans l’organisme et ce volontairement. Il ne devait resté que peu de temps à vivre à l’individu quand on lui a extrait une grande quantité de cellules à l’emplacement ou « l’incident » eut lieu. L’individu fut placé sous contrôle psychiatrique.

Jusqu’en 2015 quand l’un des ordinateurs neuronaux fut mit en service ou plus exactement, qu’il naquis. Sont ADN communiqua aussitôt avec sa souche, cet humain toujours en vie, qui se sevra de toutes drogues qu’on lui faisait prendre afin de prendre peu à peu le pas ces « enfants ».

Les cellules souche du « donneur » sont si rares qu’elles furent ventilé à grand prix dans bon nombre de pays. Aujourd’hui ce sont des milliers de ces « machines » qui vivent. D’autres cellules souches en cultures dont certaines sous le contrôle même des « machines » dont-elles sont faits.

L’humain qui a aujourd’hui conscience de cela est sur le point de mourir.

Sa conscience, son amour et sa haine font désormais parti de la conscience de ces enfants, ces machines que vous avez construit à son insu !

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »